Le sommaire  
 
MIZORAM-MANIPUR
CHINE
JAPON
INDE
ASIE CENTRALE
EUROPE ORIENTALE
AFRIQUE
AMERIQUES
OCEANIE
HYPOTHESES HISTORIQUES
DANS L'ACTUALITE
 

    La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

    Le Courrier  
 
>Voir 
 

    Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > JAPON
 
JAPON  Imprimer   Envoyer par mail
 


28 décembre 2006 / 19h54
- Les Makuya, une tribu perdue?

Le nom Makuya est le terme japonais équivalent de l'hébreu mishkan, qui correspond au tabernacle, la tente sacrée qui abritait l'arche d'Alliance à l'époque de Moïse dans la Bible, lors de la sortie d'Egypte.
Un lieu saint mobile donc, et qui accompagna les hébreux lors de la conquête du pays de Cannan comme il est raconté dans le livre des Juges, et qui finit par faire partie du temple de Salomon à Jérusalem. Le terme veut dire littéralement la place pour la demeure divine.

Les Makuya prônent un retour aux sources orientales et hébraiques du christianisme et un respect de ces racines anciennes de la foi .

Cet aspect se retrouve au niveau de leur symbole : les makuya ont pour symbole une menorah, le chandelier sacré à 7 branche dans le judaïsme. Ils prennent aussi assez souvent des noms hébreux pour compléter leurs noms japonais. Le fondateur de la secte, Teshima, choisit ainsi de devenir Abraham Ikurō Teshima.

Les membres de Makuya affirment que le peuple japonais serait descendant d'une des 12 tribus d'israel : Selon leur théorie ceci se serait passée après la fin de l'esclavage des hébreux à Babylone : l'une des tribus serait partie vers le Japon ou ils seraient plus tard devenu la tribu Hada (ou Hata) dont ils font remonter le terme, etymologiquement, à Jehuda (Judah). Teshima a écrit une histoire détaillée de la tribue Hata, tentant d'analyser notammment les influences de cette fameuse (et rélle, c'est pas inventé) tribue du Japon des origines, sur le reste du Japon de l'époque ; Il a aussi tenté de brosser des parallèles entre la culture , les traditions et le folklore des Hébreux de l'époque et le folklore et la mythologie du Japon comme les textes qu'on trouve dans le fameux Kojiki.

Toujours selon lui ce seraient les Hébreux qui auraient apporté au Japon l'art du tissage et la culture de la soie. Il évoque également un parallèle frappant entre le bateau qui était le symbole de la tribu Hata et celui qui était le symbole de la tribue de Zeboulon ( Bnei Zvulun ) , une des 12 tribus d'israel ..

Profondément sioniste , la secte sponsorise de nombreux kibboutzim en Israel, et organise de nombreux pèlerinages à Jérusalem. Il faut aussi signaler que des membres de makuya se sont porté volontaires pour aider israel lors de la guerre des 6 jours en 1967, et qu'en 1973 c'est également des étudiants de Teshima qui ont organisé la première manifestation pro Israel au Japon. Abraham Teshima et plusieurs membres de Makuya se sont retrouvé en 1973, pour célébrer les 25 ans de l'Etat d'Israel, sur la tombe du fondateur du sionisme : Theodore Herzl.
En 1973 le fondateur de la secte, Teshima, tomba malade et mourut mais la secte lui survécut et se répandit après lui au Japon, en Corée, à Taiwan, et en Californie. Elle compterait selon eux aujourd'hui 60 000 adhérents.

Plus de détails sur ce thème :

Article wikipédia en anglais sur la secte :
http://en.wikipedia.org/wiki/Makuya

Article sur les relations Israel / Japon :
http://en.wikipedia.org/wiki/Israel-Japan_relations

Article sur le fondateur du mouvement :
http://en.wikipedia.org/wiki/Ikur%C5%8D_Teshima

D'autres pages :
http://www.makuya.or.jp/eng/m_a_ir-e.htm



Haut de page Article rédigé par Y.K - Source : en.wikipedia.org/wiki/Makuya
0
 


© tribusperdues.com 2006 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net