Le sommaire  
 
MIZORAM-MANIPUR
CHINE
JAPON
INDE
ASIE CENTRALE
EUROPE ORIENTALE
AFRIQUE
AMERIQUES
OCEANIE
HYPOTHESES HISTORIQUES
DANS L'ACTUALITE
 

    La Newsletter  
  Pour recevoir
régulièrement
nos news
 

    Le Courrier  
 
>Voir 
 

    Les Liens  
 
>Voir 
 


  Accueil > EUROPE ORIENTALE
 
EUROPE ORIENTALE  Imprimer   Envoyer par mail
 


29 décembre 2006 / 00h44
- Le royaume juif des Khazars

Le khagan Boulan I se convertie au judaïsme Vers l’an 728, et selon la légende, le khagan Boulan I fonde le royaume juif turc Khazar, leur première capitale est Balandjar avant que soit transférée la cour à Samandar.
En 750, la capitale est transférée à Itil qui désigne la Volga. Khagan est le titre des rois chez les peuples d’origine turque. L’Empire Khazar s’étendra des bords de la mer Caspienne (appelée aussi Mer Khazar) jusqu’à la Crimée et la région de Kiev et étendront leur hégémonie à d’autres peuples au IX ième siècle. La légende khazar rapporte le rêve de ce roi, dans lequel il vit le sanctuaire que Moïse avait construit dans le désert, provocant sa quête spirituelle. Et, qu’à la suite d’une controverse entre un juif, un chrétien et un musulman, Boulan I aurait opté pour le judaïsme. Cependant, les autres religions y étaient représentées. L’historien Scheindlin, auteur de « Chroniques du peuple juif » écrit ; « Bien que les Juifs furent partout un peuple soumis et dans le monde persécuté, la Khazarie fut le seul endroit dans le monde médiéval où ils furent leurs propres maîtres... ». Les premiers juifs à se rendre en Khazarie furent des Juifs originaires de Crimée, de Perse et de l’empire byzantin qui fuyaient les persécutions des chrétiens et des musulmans, et dont l’expansion de ces derniers a été stoppés en ce début de VIII ième siècle par les khazars. Dans ces notes, raby Sahadia Gaon énumère la liste des régions d’où venaient les Juifs pour se rendre en Khazarie. Au IXième siècle, le khagan Ovadia entreprendra une réforme religieuse et instaurera des synagogues et des académies talmudiques où seront étudié la Torah et le Talmud de Babylone. Et en 954, de nouvelles correspondances écrites seront entreprises entre le roi khazar Joseph et raby Hasdaï ibn Chaprout, Gaon et conseiller à la cour d’Espagne. Ces discutions seront reprises et publiées dans le célèbre ouvrage, le "Kouzari". Ce royaume sera anéanti dans la seconde moitié du Xième siècle par le prince de Kiev Sviatoslav, suite à la prise de la forteresse de Sarkel.

Les historiens citent les villes dans lesquelles vivaient d’importantes communautés juives, notamment Kiev, ville fondée par les Khazars, puis Cherson, Kerch, Olbia et Sarkel, et dont les gouverneurs étaient des Juifs. Leurs commerces s’étendaient de la Chine à l’Europe en passant par la « route de la soie ». Parmi eux ont distingues les célèbres Radanites. L’archéologie témoigne qu’ils frappaient leur propre monnaie et de nombreux documents datant du X ième siècle sont en hébreu et en araméen.
(JPEG)

Controverse

L’origine de ce peuple converti au judaïsme est toujours le sujet d’une polémique et recherche. Des chercheurs américains, russes, français et israéliens se sont réunis en Israël du 24 au 28 mai 1999 à l’Institut Ben Zvi, afin d’étudier les différents thèses émises. Boris Tukan de l’Institut conclu pour sa part, que l’origine des khazars provient des karraïtes. Parmi les ouvrages les plus controversés « La Treizième tribu, l’empire Khazar et son héritage » de Arthur Koestler, juif d’origine hongroise. Le livre paraît en 1976, dans lequel il fonde la théorie que les futurs juifs de Pologne ou ashkénazes sont descendants des Khazars. A ce sujet, raby Moïse Isserlès, exégète du XVIème siècle, rappellera et affirmera dans ses écrits être contre une propagande qui veut que les Juifs ashkénazes soient d’origine khazar, et que l’origine des Juifs d’Europe de l’Est provient exclusivement des communautés juives de France et d’Allemagne. En 1941, paraîtra l’ouvrage intitulé « La conversion des Khazars au judaïsme » du professeur de l’université de Tel Aviv, Poliak. Poliak publiera en 1951, « Khazarie ; Histoire d’un royaume juif en Europe ».

Meïr ben David Tangi
Hebraica, la mémoire du peuple juif sur Internet !
http://www.hebraica.org
http://www.col.fr/article-609.html



Haut de page Article rédigé par Y.K - Source : www.hebraica.org
 


© tribusperdues.com 2006 - Design Dialect'Image - Réalisation Inov@net